A quelle fréquence doit-on entretenir sa chaudière gaz ?

Publié le : 17 mars 20224 mins de lecture

Les chaudières sont sans doute l’un des équipements les plus importants de la maison. Il assure le chauffage en hiver et, selon la situation, produit également de l’eau chaude pour la cuisine et la salle de bains. Cependant, il s’agit également d’un investissement important dont vous souhaitez profiter le plus longtemps possible ! Il est donc essentiel que l’entretien après l’installation soit soigneusement planifié et effectué par des professionnels compétents. A quelle fréquence faut-il entretenir sa chaudière ?

Fréquence d’entretien des chaudières : que dit la loi ?

Selon la loi, l’entretien annuel est obligatoire pour les chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kW. Cela s’applique à toutes les chaudières, quel que soit leur type, y compris les chaudières murales, les chaudières à gaz à condensation et les chaudières à très haute performance énergétique. Il en va de même pour l’énergie utilisée : gaz, pétrole, bois, granulés de bois et charbon. Le chauffagiste que vous mandatez doit avoir les qualifications nécessaires pour effectuer un entretien conforme aux règles et assurer ainsi la sécurité de votre habitation. Pour cela, vous pouvez à tout moment faire une souscription de contrat d’entretien de chaudière à gaz sur engie-homeservices.fr. Pour ce faire, le technicien suit un processus d’inspection établi : nettoyage des éléments sales (brûleurs, éléments chauffants) ; vérifier les systèmes de sécurité et les équipements réglementés ; mesure des émissions de polluants atmosphériques ; vérification des conduits de fumée (un ramonage sera effectué s’il est inclus dans le service) ; dans le cas d’un conduit autonome étanche à l’air, vérifier l’étanchéité à l’air de la chaudière ; si nécessaire, mesurez la concentration de monoxyde de carbone dans la pièce où se trouve la chaudière ; vérifiez les performances de l’équipement ; ajustements et conseils pour optimiser la performance finale.

Planification des visites d’entretien

La loi exige que la chaudière soit inspectée chaque année. Cependant, il ne nécessite pas de fréquence spécifique, l’intervalle d’entretien étant de 12 mois. Quelle que soit la date exacte, il n’est nécessaire de prévoir une visite d’entretien que chaque année civile. Supposons qu’une chaudière à gaz soit installée en 2021. La première visite du chauffagiste doit avoir lieu avant la fin de 2022, c’est-à-dire au cours de l’année civile qui suit l’installation ou le remplacement de l’appareil. Il n’y a pas de règles spécifiques concernant le moment où il faut prévoir une visite de service. En général, les chauffagistes sont plus susceptibles d’être disponibles pendant la saison creuse, les mois d’hiver étant réservés aux urgences et aux réparations.

Que doivent faire les locataires ?

Les locataires ne sont pas exemptés des obligations d’entretien des chaudières. En pratique, c’est l’occupant du bien qui doit effectuer l’entretien, sauf dans deux cas précis : le contrat de location contient une clause stipulant que le propriétaire est responsable de l’entretien. Dans le cas des chaudières collectives. Dans ce cas, les modalités d’entretien sont laissées au propriétaire ou à l’association des copropriétaires. Avant d’entrer dans la propriété, demandez à voir les certificats d’entretien des années précédentes et vérifiez l’état de la chaudière. Vérifiez également la date de la dernière inspection annuelle et convenez de la prochaine. En général, le propriétaire prend des dispositions pour que la chaudière soit inspectée au cours de l’année, mais vous pouvez également demander une inspection vous-même. Il est préférable de clarifier la situation afin de ne pas avoir à faire appel à un chauffagiste en urgence.

Plan du site